samedi 23 juillet 2016

Le guide des fées : Regards sur la femme de Audrey Cansot et Virginie Barsagol

Synopsis : Le Guide des fées est un parcours dans le temps à la rencontre des fées, des plus célèbres aux plus inattendues. Attraper les fées là où elles se cachent, des territoires littéraires aux oeuvres cinématographiques en passant par la BD et la peinture, autant de champs que les reines du merveilleux ont investis au fil des siècles. La lecture du guide est aussi un voyage qui tente de révéler la profusion des regards portés sur la figure féérique, ainsi que son évolution, riche et complexe au fil des époques traversées.

Essai – 144 pages – Editions ActuSF (Les 3 souhaits) (2015)

Avis : C’est grâce au concours organisé par Ma Fée préférée Stelphique, et à l’occasion de ma participation à son Challenge Printemps Elfique 2016, que j’ai gagné ce guide.
Et je peux vous dire d’emblée que j’en ai appris des choses *_*
Les petites créatures ailées (mais pas seulement, car toutes les fées n’ont pas forcément d’ailes ^^) ne devraient plus avoir de secrets pour moi après cette lecture, mais vu qu'elles ont plus d'un tour dans leurs sacs à main, je ne prétendrai pas être devenue une spécialiste. 
Pour cela nous avons Audrey Cansot et Virginie Barsagol !

Amoureuses et amoureux des fées, ce guide est fait pour vous :)
Voici une véritable encyclopédie de la créature féerique et de ses différentes représentations à travers les siècles.

Comme le laisse présager les premières lignes de l’introduction générale, la fée se décline sous de multiples facettes :
« Aujourd’hui, qui dit fée pense instantanément fée Clochette ou minuscule créature blonde et dotée d’ailes. Toujours gentille la fée, au pire un peu peste, mais pas bien effrayante… Qu’en est-il réellement ? Les fées, dont les premiers avatars datent de l’Antiquité, n’ont pas toujours été assimilées à cette image. À y regarder de plus près dans le patrimoine légendaire et littéraire, les représentations de la fée sont diverses et bien complexes. On se surprend à découvrir des fées qui suscitent l’effroi, des fées décrites comme des reines de royaumes de perdition pour tout mortel osant s’y frayer un chemin, des fées dont l’appétit sexuel déclenche des cyclones, des fées capables de remettre en cause par leur existence même l’équilibre d’un ordre social…»
Ce guide retrace toute l’histoire des fées par chapitres chronologiques, qui eux-mêmes sont enrichis de fiches (58 au total, ce n’est pas rien !) reprenant les grandes figures, les différents courants ou influences féeriques, leurs particularités en fonction du contexte historique, etc… 
À la fin de chaque fiche, les références associées, les résonances littéraires où picturales, comment explorer davantage le sujet, ou naviguer dans les autres pages du guide, font écho à celle en question.
Vous l’avez compris, le sujet est vaste, et richement documenté !

J’ai été, par exemple, très intéressée de découvrir que l’origine des fées date de l’Antiquité. Des déesses - fileuses et maîtresses de la destinée - aux fées, il n’y a qu’un fil pour passer de la légende aux premières fictions.
« Au commencement étaient… les déesses de la destinée, les célèbres Parques romaines, elles-mêmes héritières des Moires Grecques
De leurs mères grecques et romaines, les fées vont hériter de la puissance sur le cours de la vie des mortels, et certaines d’entre elles seront décrites comme maîtresses dans l’art du filage.»
Comme l'indique aussi son titre, c'est aussi un excellent regard sur la femme par le prisme de la féérie.
J’ai trouvé assez fascinant de rapprocher la figure féérique et ses différentes allégories avec l’image de la femme, de comparer l’évolution des mentalités avec les mutations de ces demoiselles (qui ne sont d’ailleurs pas toujours jeunes, belles et gentilles). 
Folklores et traditions se mêlant aux us et coutumes de l’époque pour nous offrir tout un panel de fées à travers les âges, vous ne serez pas déçus, l'éventail est bigrement coloré ;-)

Certain(e)s fiches ou chapitres, comme : « Et Shakespeare créa la Fée Mab », « Le romantisme et les fées », « Fée et psychanalyse » m’ont passionnée.  
« Nous avons tous en tête l’intrigue de Roméo et Juliette, cette histoire d’amour contrariée par les différences sociales et la malchance. En revanche, on ne se souvient guère de la fée Mab, à laquelle Mercutio fait allusion avant le bal où Roméo tombera amoureux de Juliette…»
Cette nuit pendant mon sommeil, la fée Tatillonne (la chipie !) m’a susurré à l’oreille un seul petit regret ; que ses congénères contemporaines ne soient pas davantage représentées dans l’ultime chapitre : « Ouvertures sur le XXIe : quelles perspectives pour la fée aujourd’hui ? ». 
Et en effet, par exemple je n’ai pas trouvé de thèmes sur "La fée dans l’univers des séries TV" (un support pourtant en plein boum) aujourd'hui, ou même une petite fiche sur "Les fées en Urban fantasy", pouvant receler des traces (voire même un sillage) de poussière féerique, deux viviers incontournables et propices au relooking de nos fées "branchées" actuelles. 
Mais peut-être les retrouverons-nous dans un autre guide, car je suis convaincue que la fée a encore de beaux siècles devant elle ;-)

Si vous pensez avoir déjà fait le tour de la question, penchez-vous de près sur ces pages, et je vous garantis que vous y découvrirez tout un tas de nouvelles inspirations dans ce domaine.

Un grand merci à Stelphique pour son challenge et le concours associé, ainsi qu'à Charlotte Volper des éditions ActuSf pour  sa confiance et l’envoi de ce livre!