samedi 11 novembre 2017

Ça (2 tomes) de Stephen King

Synopsis : Enfants, dans leur petite ville de Derry, Ben, Eddie, Richie et la petite bande du « Club des ratés », comme ils se désignaient, ont été confrontés à l’horreur absolue : ça, cette chose épouvantable, tapie dans les égouts et capable de déchiqueter vif un garçonnet de six ans…
Vingt-sept ans plus tard, l’appel de l’un d’entre eux les réunit sur les lieux de leur enfance. Car l’horreur, de nouveau, se déchaîne, comme si elle devait de façon cyclique et régulière frapper la petite cité.
Entre le passé et le présent, l’enfance et l’âge adulte, l’oubli des terreurs et leur insoutenable retour, l’auteur de Sac d’os nous convie à un fascinant voyage vers le Mal, avec une de ses œuvres les plus amples et les plus fortes..

Horreur - 1438 pages - Editions Livre de Poche (2002)

Attendez un peu de lire comment Ça m'est tombé dessus... Et accrochez-vous, parce que Ça va vous faire frissonner !!!

Un soir, portes et fenêtres closes, prise d'une harassante séance d'errance télévisuelle, - autrement dit de zapping forcené - subitement mon cœur manque un battement, ou deux...
N'ai-je pas aperçu un ballon du coin de l’œil, qui flottait devant la porte de la salle de bain restée allumée ?
Pfff, n'importe quoi ! Peut-être devrais-je penser à réduire ma consommation de pastilles à l'absinthe ?
Je me tortille sous ma polaire, un peu mal à l'aise de ressentir quelques frissons alors que le thermomètre de la chambre est à 28° (bah quoi, j'suis une fille du sud moi, 28° avec une polaire, quoi de plus normal ? ^^).
Un courant d'air peut-être ? Où la porte du congélo mal fermée ?

Bref, je retourne à mon écran, bien décidée à sortir mes chaussettes en poils de Bête du Gévaudan à la moindre alerte "chair de poulette" ;-)
Et là, cette fois mon palpitant déraille gravement.... Devinez ce qui surgit, là, sous mon nez ?
UN CLOWN !!! Tout droit sorti de l'enfer, je vois sa trogne cauchemardesque derrière la vitre, ses yeux de monstre assoiffé de sang, ses dents effilées comme des lames Gilette...
Défaillance ou pas, s'ensuit un dialogue d'une pertinence éblouissante entre mon bourrichon et moi :

- Bip bip, Lupa !!! 
- Hein ? Quoi ?
- J'ai dit Bip bip !!! 
- Heu... mais c'est quoi ce mauvais trip ?
Regarde, c'est la bande-annonce de l'adaptation cinématographique de Ça qui vient tout juste de sortir au cinéma.
- Oh, mais quelle idiote je fais !!! Ce n'est pas la fenêtre, mais seulement l'écran de télé, me dis-je, faussement rassérénée.
- Mais cela ne te rappelle rien ?
- ...

C'est le moment que choisit mon téléphone pour sonner, et me faire entrer dans le Guinness book grâce à un prodigieux bond, digne des records des derniers JO.
- A-a-allo, et voilà que je bégaie maintenant, on aura tout vu !
- ÇA revient… et tu as promis... dit une voix sépulcrale, avant de raccrocher.


Et là, la foudroyante révélation s'abat sur moi, et me fait soliloquer à voix haute : 
O-o-oui, c'est v-v-vrai, j'ai pro-promis ! J-je m'en s-sou-souviens m-main-maintenant... Pro-promis de l-l-lire Ça s-s'il r-r-re-revenait... 

Je fonce vers ma PAL, vite !!! Il faut que je retrouve les deux tomes que je gardais bien au chaud pour... pour quelle occasion déjà ? Halloween peut-être ?
- Halloween, c'est tous les ans depuis... combien d'années déjà ? me répond mon bourrichon, d'un air un peu trop narquois à mon goût.
- J'ai un clown plutôt flippant sur les bras, alors tu vas pas me les briser maintenant, d'accord ?
- Ok, ok... Ohhhh, mince alors !!! 
- Quoi ? Faut toujours qu'il la ramène quand j'suis pas d'humeur, le boubou.
- Halloween ! C'est aussi dans trois jours, non ? Quelle coïncidence...
- Hein ?... Alors tu crois que c'est pour Ça que... ?
- Laisse tomber, et grouille !

Quand il veut, il sait comment me booster le bougre ^_^  
Ma liseuse ! Où est donc passée ma liseuse ?
Et là ! Vlan ! Une Kobo volante traverse la pièce jusqu'à... (aïe, ouille, aïe !) ma tempe droite !
Un peu sonnée, je me dis que c'est peut-être La Tortue qui me l'a balancée... 
La tortue... ? Mais QUELLE TORTUE ? Je n'ai jamais eu de tortue, bon sang de bois !!! Il n'y a même pas la moindre petite ombre de figurine lilliputienne de tortue chez moi ^^ C'est quoi ce délire ?
Je récupère le projectile, ouvre lentement l'étui, et constate que la couverture de ÇA s'affiche, lumière allumée, comme une sinistre et facétieuse invitation 🎈

Obligée de repasser devant la salle de bain, liseuse serrée contre la poitrine, j'essaie de ne pas regarder si le ballon y est toujours... Sauf que, je m'arrête subitement devant la porte, suffoquée par une odeur de déchetterie macabre...
Mais au fond de moi, je sais... je sais que c'est Ça !
L'haleine de Grippe-Sou est déjà tout près. Ça se rapproche, et il va me falloir agir très vite pour rejoindre la bande des Ratés.
Alors un son, comme un ultime avertissement, sort du lavabo ? UNE VOIX ? 😰
« Le clown m’a emporté là en bas dans les tuyaux, et je suis mort, et bientôt il va revenir et te prendre, toi... »


Il ne me reste plus un instant à perdre ! Je dois d'urgence me laisser dériver jusqu'à Derry. Pourtant, j'ai la pétoche car je connais cette ville pour y avoir déjà séjourné dans 22/11/63 ! Mais qu'importe, j'ai promis de découvrir Ça !
Et ce ne sont pas les premières lignes qui m'en dissuaderont :
« La terreur, qui n’allait cesser qu’au bout de vingt-huit ans (mais a-t-elle vraiment cessé ?), s’incarna pour la première fois, à ma connaissance, dans un bateau en papier journal dévalant un caniveau gorgé d’eau de pluie. »

[...]

Plusieurs centaines de pages plus tard, vous voulez vraiment savoir dans quel état je suis ?
Pas du tout indemne (sans rire, vous aviez remarqué ?😜), mais surtout bouleversée, émue, impressionnée, vivante, et enivrée d'émotions fortes.
Je ne sais pas si les égouts sont définitivement débarrassés de Ça mais je sais qu'il restera dans mon bourrichon un sacré bout de temps ! Caché, ou juste endormi, jusqu'aux 27 prochaines années... 

Pourquoi ? Vous tenez vraiment à savoir qu'est-ce que Ça m'a fait ?
Il m'a fait trembler, ressentir la terreur des cauchemars et l'intensité de la folie incarnée, la laideur des monstres, et la résurgence des peurs enfouies...

Mais ce roman a été avant tout un catalyseur !
Le catalyseur de l'amitié, avec un A plus gigantesque que l’Annapurna ! Il a surtout révélé la force d'une alliance, forgée dans la magie de l'enfance et la puissance des serments !
Les griffes du monstre perdent de leur tranchant face à la bouffée d'admiration et de tendresse éprouvées pour les personnages ! Des frayeurs pour cette bande de ratés, dont on aimerait faire partie, naît un bouillonnement d'admiration et d'amour.
Une tempête de sensations, j'vous dis ! Un coup de 💗 Et une flopée de ha-ha-ha-ha aussi 😍

Rien que Ça ! C'est dingue, pas vrai ? !!!
Ah, j'oubliais : « LES CHEMISES DE L’ARCHIDUCHESSE SONT SÈCHES, ARCHI-SECHES ! »
Et maintenant : Bip bip !!! 😉

30 commentaires:

  1. J'ai un grand sourire (si si!) sur le visage. Merci Lupa pour cette chronique pleine d'humour. Je suis fan de ta manière de présenter Ça, ce livre lu il y a longtemps et qui m'a tenue des heures éveillées la nuit, ne pouvant me détacher de ces pages dans lesquelles le destin de ces gosses se jouaient.
    Ce livre est plus qu'un livre d'horreur. Oui il parle d'une Amitié comme seuls des enfants peuvent en avoir (à la vie à la mort) et l'on se sent en communion avec eux. Il parle et dénonce tout un tas d'autres choses, même dans ses personnages les moins sympathiques (je pense au cas du vaurien).

    ahlala, je me le relirai bien tiens!
    MERCI :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton sourire qui illumine ma journée, c'était le but !
      Ce livre m'a donné tellement de bonheur (même si cela peut paraître paradoxal, vu les scènes terrifiantes qui s'y trouvent), que je voulais en parler de manière positive et prendre le contre-pied de son étiquette "horreur". Et puis, tout a déjà été dit sur ce roman ^_^
      Une communion, c'est exactement ça ! Le King est si talentueux pour engendrer la ferveur des lecteurs envers les personnages, c'est étourdissant.

      J'ai évidemment envie de t'inciter à le relire, mais je sais aussi combien nos PAL's sont bien remplies, alors...
      À bientôt, et merci encore :)

      Supprimer
    2. Comme tu dis, tout a déjà été dit. Ce qui n'empêche pas l'intérêt d'avis nouveaux hein. En tout cas, le tien est original et permet de mettre à distance la peur que peut susciter ce clown.
      N'empêche que je visualisais bien la scène : le ballon entr'aperçu à la fenêtre, mais non c'est l'écran télé... etc ^^ Cela m'a rappelé toutes ces fois où je me suis fait des films et filée les chocottes :p

      Supprimer
    3. C'est sûr que côté originalité, j'ai même frisé la big crise hallucinatoire :D
      Et j'avoue être comblée de t'avoir embarquée dans mon trip !!! À charge de revanche ;-)

      Supprimer
  2. j'avais essayé de regardé le film (le vieux) mais je n'étais pas parvenue à accrocher alors du coup c'est vrai que je n'ai pas cherché à tenter les livres non plus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te conseille fortement de le lire ! Je n'ai pas vu le vieux film dont tu parles, ni la dernière adaptation cinématographique d'ailleurs, mais l'oeuvre originale est tellement géniale qu'il serait dommage de passer à côté ;-)

      Supprimer
  3. Ah ! ah ! bien drôle ! Mais Ça le vaut bien ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement !!! Merci pour ton retour positif :)

      Supprimer
  4. J'avoue, j'ai énormément rit xD ! J'ai beaucoup de mal à accrocher à King, mais il faudrait que j'essaie celui-ci à l'occasion.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie de t'avoir fait rire ;-) Et si je pouvais te rallier à la cause du King avec Ça, ce serait le bonheur parfait !!! Merci de m'encourager dans mes délires ;-)

      Supprimer
  5. Quelle chouette chronique, ça m'a fait penser au dernier livre de Matt verdier qui parle à sa conscience ! Je crois que tu t'es bien monté le bourrichon ma Lupa et pour notre plus grand plaisir !
    J'ai lu ce bouquin il y a très longtemps, il fait parti de ceux qui m'ont le plus terrorisé avec Simetierre. J'avoue que c'est ce KING que j'aime, celui des débuts, je savais que j'allais frisonner tout du long de l'histoire. je le lis beaucoup moins ces dernières années, bisous a toi et ton bourrichon ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, merci beaucoup pour ton enthousiasmant retour !!! J'avoue avoir une très grande expérience dans le domaine du montage de bourrichon, une vraie pro, sans blague ^_^
      Je ne connais pas Matt Verdier, mais tu m'intrigues.
      Moi aussi c'est le King que j'aime ! Et je me réjouis à l'avance d'avoir encore beaucoup de ses titres en réserve. Ce qui augure de futures lectures exaltantes, c'est top !!!
      Double ration de bisous, de la part de mon bourrichon et moi, même si ne nous faisons qu'un, la plupart du temps ;-)

      Supprimer
  6. Je sais que je ne lirai jamais au grand jamais ce livre. Je suis à peu près 1000 fois trop trouillarde !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends ! Tu loupes un grand moment de lecture, mais si tu n'aimes pas avoir peur, mieux vaut l'éviter ^_^ Merci de ta visite :)

      Supprimer
  7. Bon moi et les clowns on s'aime pas donc clairement comme le film j'y touche pas Ahaha Mais j'ai beaucoup aimé te lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te rassure, je ne suis pas non plus fan des clowns en général, et encore moins du cirque d'ailleurs ^_^ Mais les livres du King, j'adore !!!
      Je suis vraiment contente que tu aies aimé mes petites divagations ;-) Merci beaucoup !

      Supprimer
  8. Alors déjà merci de traiter les deux livres en même temps, parce que c'est un découpage tout à fait factice et qu'il faut absolument les lire à la suite, et surtout j'ai vraiment adoré cette chronique qui reflète très bien l'esprit du livre et qui est très divertissante :D J'espère que tu as évité la crise cardiaque !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'il m'est impossible d'imaginer ne pas lire les deux tomes d'affilée ! Les découpages m'énervent toujours, mais j'essaye de me convaincre que le nombre de pages donne un semblant d'excuse à celui-ci ^_^
      Merci à toi pour ton enthousiasmant commentaire !!! Cela fait vraiment plaisir de voir que mes divagations ont trouvé un écho favorable ;-)
      J'ai résisté à la crise cardiaque, mais mon cœur en a vu de toutes les couleurs !

      Supprimer
  9. Ta chronique est vraiment superbe, il faut que je lise ses romans :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, merci beaucoup, tu es vraiment adorable !!! Jette-toi dessus sans hésiter, tu ne le regretteras pas ;-)

      Supprimer
  10. J'adore ta chronique si vivante. C est très drôle. Sinon je ne lirais pas ça j ai la trouille des clowns dans les livres

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha, les clowns n'ont pas trop la côte on dirait, trop flippants avec leur maquillage criard :D Ton retour sur ma chronique me fait bien plaisir en tout cas, merciiiii ;-)

      Supprimer
  11. Maintenant que j'ai fini le dernier tome et écris ma chronique sur cette saga, je prends enfin le temps de venir lire ton avis :) Et quel avis ! Il est tout simplement G-E-N-I-A-L ! Un vrai bonheur à lire, surtout maintenant que j'ai toutes les références en tête ^^ Une saga que j'ai mis du temps à sortir de ma PAL et dont j'ai finalement dévoré les tomes. La manière dont l'auteur nous dévoile tout petit à petit, les personnages, la force de ce groupe, etc. J'ai adoré.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment gentil à toi, mais c'est surtout le roman qui est G-E-N-I-A-L 😍 Il a vraiment de quoi nous éblouir, c'est sûr !!!
      Je suis heureuse que tu en sortes à peine, cela t'a permis d'apprécier pleinement les petits clins d’œil disséminés dans ma chronique ;-)
      Merci de tout cœur pour cet épatant retour, débordant d'enthousiasme :)

      Supprimer
  12. Coucou,
    Tu me fais bien rire avec cette chronique bien déjantée ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Elhy,
      Je suis bien contente que tu aies rigolé de ma petite bouffée délirante ! 😘

      Supprimer
  13. Ah mais quelle belle chronique et tout cet univers qui s'ouvre pour Ca^^. Je suis trop fan!!!!Bravo a toi ma Lupa!!!!
    Déjà, j'ai lu 3 fois les livres, j'ai du voir une dizaine de fois le film de 1987, et je suis bien sur aller au ciné pour la nouvelle version....Voilà, quand on est fan on ne compte (presque) pas!!!!
    Je compte bien m'offrir par contre le nouveau coffret de poche qui est juste superbe^^
    On dirait qu'on partage aussi la fanattitude Stephen KING....
    Je t'embrasse, et j'espère que tu ne verras pus de ballon rouge dans ta salle de bains.....
    Ils flottent......Ils flottent.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ohhhh, mille mercis ma petite fée adorée 😍 Tu vois un peu dans quel état nous met le KING ^_^ Fanattitude je revendique aussi !!!
      Tu as une sacrée longueur d'avance sur moi, dis donc ! Je n'ai vu aucune des deux adaptations, mais j'attends d'être complètement remontée à la surface car je flotte encore là...
      Plus de ballon dans la salle de bain, mais je veille, et la laisse allumée, au cas où ;-)
      😘

      Supprimer
  14. Une superbe chronique avec un joli équilibre entre frissons et humour. J'adore ! :D
    Ça me fait penser que j'ai relu le T1 de "Ça" l'année dernière (ou celle d'avant ?) et qu'il faudrait bien que je relise également les deux suivants (oui, j'ai une vieille version en 3 tomes). ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton retour enthousiaste me fait sacrément plaisir, merci infiniment !!!
      L'idéal est de relire le premier et les deux autres dans la foulée ^_^ Découper cette histoire en trois (et même en deux) est vraiment dommageable pour l'intensité du récit, à moins de les lire à la suite.
      Bonne chance pour ton retour à Derry ;-) À bientôt !!!

      Supprimer